Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

...

 

"Écrire en Moi-naturel. Tels écrivent en Moi-dièse." C’est du Paul Valéry. "Étrange folie de communiquer — communiquer sa maladie ! — son opinion — communiquer la vie." J’ai bien une petite idée sur ce que serait ma Défense et Illustration de la Poësie, sous-titre : Théorie du regard idiot — mais à quoi bon. — Je dirais volontiers, comme un traducteur expéditif du Manuel d’Épictète : "N’attends ici autre prologue que le titre du livre."

 

Le naturel et le dièse,
— les modulations de la voix,
le blotissement au creux de la réalité,
la pointe aiguë de l'instant
— mais la fuite dans l’imaginaire,
la folie de tout cela
— son nécessaire agencement.

 

 

© pierre courcelle 2008-2020

https://www.facebook.com/pierre.courcelle.127/

https://soundcloud.com/pierrecourcelle